cure magnesium

Une carence en magnésium peut causer une spasmophilie !

La spasmophilie est devenue l’une des maladies les plus courantes de notre époque. Bien que les causes des crises semblent être variées selon les individus, on remarque tout de même un dénominateur commun : la carence en magnésium.

La spasmophilie c’est quoi ?

La spasmophilie est une maladie mais surtout un état, touchant principalement les femmes, et qui se caractérise par un ensemble de signes révélant de l’hyperexcitabilité musculaire et des spasmes. Les symptômes varient selon chaque spasmophile, selon l’intensité des crises et de l’état : fatigue, trouble du sommeil, vertiges, crampes, irritabilité … et dans les cas les plus poussés, accélération du rythme cardiaque, hyperventilation, déprime, phobies, etc.

Quel rôle joue le magnésium ?

Le magnésium, associé au calcium, est indispensable à la conduction de l'information entre le neurone et le muscle.Et pourtant, notre époque est surchargée d’évènements qui fragilisent cette conduction d’informations : le stress quotidien, le manque de sommeil, la pollution, etc, alors que les gens ne s’alimentent pas correctement avec les repas riches en nutriments pouvant les aider à y faire face. De plus, le magnésium et le calcium sont des oligo-éléments qui s’épuisent très rapidement, et s’ils ne sont pas entretenus comme il faut, entraînent de nombreux troubles de santé, dont la spasmophilie.

Quel est le traitement approprié ?

La spasmophilie étant plus un état qu’une véritable maladie, on peut facilement y remédier : d’abord, pour éviter la carence en magnésium et en calcium, une alimentation riche en ces derniers est recommandée. Le magnésium se trouve essentiellement dans certains légumes tels que le haricot vert, la laitue, l’épinard, et les fruits comme la banane et la tomate. Les aliments les plus courants pour trouver une forte teneur en calcium sont les produits laitiers. Ensuite, en cas de crise ou de risque de crise de spasmophilie dus à un stress prolongé, par exemple, il est préférable de renforcer les aliments avec une cure de magnésium en gélules ou en ampoule suivie d’une cure de calcium.

En bref, un déficit magnésique peut rapidement évoluer en d’autres troubles physiques bien désagréables, c’est pourquoi, le conseil le plus avisé serait d’essayer de toujours garder un taux normal de magnésium à travers l’alimentation et les cures périodiques. Il vaut mieux prévenir que guérir, comme on dit !

Les publications similaires de "Santé"

  1. 31 Août 2018Quels sont les apports d'une cure de magnésium427 hits
  2. 28 Août 2018ou trouver du magnésium349 hits